+1-888-123-1234 info@chemindelinca.com

Menu
Trek de Choquequirao

Trek de Choquequirao

By In Tourisme d'aventure On


Choquequirao archeologie

Vestiges archeologiques de Choquequirao.

Le Choquequirao ou “Berceau d’Or” est une citadelle inca de 1 810 hectares est située dans la Vallée de Vilcabamba, région de Cuzco, à plus de 3100 mètres d’altitude. Connue comme étant la « Soeur Sacrée du Machu Picchu », cette grande ville inca est perchée sur une montagne au milieu d’une forêt humide de montagne, entrée de la jungle amazonienne. Elle a été découverte en 1910, par Hiram Bingham, le même archéologue américain qui a découvert Machu Picchu en 1911. Seul 30 % environ du site ont pu être restaurés jusqu’aujourd’hui. Entourée des typiques terrasses incas, qui servaient pour l’agriculture et pour éviter l’érosion du site, la cité était formée de 9 quartiers, avec temples, greniers, places et plateformes cérémonielles, ouvrages hydrauliques, des habitations… Après l’occupation de Cusco par les espagnols en 1535, Choquequirao aurait servi de refuge à la résistance inca pendant plus de 40 ans. Les montagnes et vallées autour de Choquequirao sont parmi les plus riches en biodiversité animale et végétale. On y trouve des ours à lunettes, des condors, des pumas, des renards, etc. et une flore très riche : des fougères géantes et de nombreuses espèces d’orchidées, au milieu d’une forêt humide de montagne.

TRECK DE 4 JOURS
Aucune route ne mène à Choquequirao, la seule façon d’accéder au site, c’est à pied ! La route la plus connue et la plus courte part du village de Cachora et monte jusqu’au site en 2 jours complets de marche, ce qui fait au total un superbe trek de 4 jours aller et retour qui conduit à travers la vallée de l’Apurimac, des sommets enneigés et des forêts humides. Choquequirao, le “Berceau d’Or” est un poste avancé inca très bien conservé, comparable par ses dimensions à Machu Picchu. Ce trek est donc une bonne option si vous ne trouvez plus de départs disponibles pour le Chemin Inca classique.

JOUR 1 : CUSCO (3 350m)-CACHORA(2850m)-CHIQUISCA (1 800m)

Notre guide est venu nous chercher directement à notre hôtel à Cusco vers 5h30 et nous avons prit la direction de Cachora en bus, un trajet qui a duré environ 4h30. A Cachora, nous avons rencontré l’équipe de cuisiniers, de muletiers et les mules qui allaient nous accompagner pendant notre treck pour proter notre équipement de camping et de cuisine. Il fait assez chaud dans cette zone. Le début de ce parcours a débuté avec une vue superbe sur le glacier Padreyoc (5 571m). Cette première journée a été assez facile, nous avons passé un sentier plat jusqu’au col de Capuliyoc (2800m) d’où nous avons pû admirer le Cañon de l’Apurimac et tous les changements de reliefs et végétations. Cette marche a surtout été descendante jusqu’à Chiquisca où nous avons installé notre premier campement.

JOUR 2 : CHIQUISCA- PLAYA ROSALINA-MARAMPATA-CHOQUEQUIRAO

Site archeologique de Choquequirao

Vestiges de Choquequirao

Après un riche petit-déjeuner, nous sommes descendus jusqu’à Playa Rosalina (1 550m) avant de remonter à Marampata qui est à (2 850m). De ce point de vue, on peut déjà voir le grandiose complexe archéologique de Choquequirao (3 033m). Cette marche a été plus difficile que la veille car il s’agissait surtout d’une ascension assez longue mais nous avons le privilège d’apercevoir quelques colibris et quelques orchidées sauvages (ce n’est pas toujours le cas). Nous avons installé notre site de campement à environ 25 minutes de marche de la cité inca. Avec la différence d’altitude, nous avons aussi senti la différence du climat, en altitude, nous avons eu plus froid.

JOUR 3 : CHOQUEQUIRAO-SAN IGNACIO-CARMEN

Dès le levé du soleil, nous avons visité le site arhéologique de Choquequirao avec un guide qui nous a expliqué que seulement 30% du “Berceau d’Or” sont à ce jours sorti de terre, il reste encore beaucoup à découvrir de ce site qui est tout de même impressionnant. Après cette visite, nous avons repris notre marche en descendant le Canyon de l’Apurimac, dans sa partie la plus profonde, appelée San Ignacio (1500 mètres). Les différents changements d’écosystème ont vraiment fait de cette journée, la plus belle de ce treck. Entre Choquequirao et San Ignacio, le chemin a parfois été glissant, il fallait être devantage vigilant et bien regarder où nous marchions. On nous avait recommandé de prendre avec nous une quantité conséquente d’eau. Nous avons déjeuné, puis nous sommes remontés jusqu’à notre site de campement qui se trouvait dans les superbes jardins de Carmen (2000 mètres). Le climat pendant cette journée était plutôt doux mais les moustiques ont été nombreux, nous avons dû penser à nous protéger.

JOUR 4 : CARMEN-MANOIR DE TAMBOBAMBA-HUANIPACA-CUSCO

Chemin de Choquequirao

Passage au-dessus de la riviere. Choquequirao.

Notre campement était très proche du Manoir de Tambobamba (2 500m). Pendant les 19ème et 20ème siècles, cette région était gouvernée par des propriétaires terriens. Cette terre est considérée comme une des vallées les plus fertiles pour la culture du maïs et de différentes variétés de pommes de terre. Nous avons traversé des petits villages tels que Pacobamba et Huanipaca (3 150m) et de là, nous sommes retournés à Cusco en bus.


About the Author

virginiaperu

Leave a comment