+1-888-123-1234 info@chemindelinca.com

Menu
Kuelap : la forteresse des nuages

Kuelap : la forteresse des nuages

By In Voyages au Perou On


Citadelle fortifiée de la civilisation Chachapoyas

archéologie-pérou-amazonas
Entrée de Kuelap.

Kuelap a été construite au IXe siècle dans la région d’Amazonas. Surnommée « l’autre Machu Picchu » ou « le Machu Picchu du nord ». Kuelap se démarque toutefois de sa cousine inca sur quelques points. Elle se trouve à 3000 mètres d’altitude (contre 2400 pour le Machu Picchu) et est pratiquement ignorée des touristes, accueillant en un mois le nombre de visiteurs à la cité inca en une journée !

Kuelap est l’un des sites précolombiens les plus impressionnants d’Amérique du Sud. Après un trajet de trois heures sur une route hostile depuis Chachapoyas, le visiteur est frappé par l’immensité du site. Accueilli par un mur de 20m de hauteur ceinturant la cité de 600m de long et 110 de large, on comprend ainsi pourquoi les Chachapoyas, grâce à leur imprenable construction, ont résisté aux assauts ennemis pendant plus de six siècles.
Pour y entrer, il faut passer par un chemin qui rétrécit jusqu’à ne laisser passer qu’une personne.

 

pérou-kuelap-amazonas

Une représentation d’oiseau sur le site de Kuelap.

L’intérieur de Kuelap n’en est pas moins spectaculaire : plus de 400 maisons circulaires construites sur quatre niveaux (en fonction du rang social). Certaines de ces constructions sont décorées de frises d’yeux ou d’oiseaux.
Une fois dans la citadelle, la vue des monts avoisinants est à couper le souffle…à condition de bénéficier d’une journée claire. Les Chachapoyas étaient surnommés « le peuple des nuages », ce n’est pas pour rien, en effet, cette région est souvent recouverte par un épais brouillard qui n’est pas à exclure lors de votre visite mais ce dernier ne fait qu’ajouter au mysticisme du site.
Les scientifiques ont compté qu’il a fallu plus de pierres pour construire cette forteresse que la grande pyramide de Gizeh.
Aujourd’hui, ce site est protégé et légèrement caché par une végétation luxuriante ayant repris sa place au fil des siècles. Un décor sauvage et rude, à l’opposé du Machu Picchu où chaque morceau de verdure est minutieusement nettoyé.


About the Author

virginiaperu

Leave a comment